Connectez-vous !
Créez votre compte !
Inscription à la newsletter
accueil  »  actualité
Yann Rocherieux élu Vice-Président de World Sailing aux côtés du Chinois Li Quanhai
Photo DR - World Sailing - Laura Carrau
Photo DR - World Sailing - Laura Carrau
Publié le 03/11/2020
0 commentaires
redac
La rédaction Voile Légère :)
A l'occasion de l'Assemblée générale 2020 de la fédération internationale de voile, organisée en virtuel, c'est le Chinois Li Quanhai qui a été élu à la présidence de World Sailing où il succède au Danois Kim Andersen. Dans le même temps, l'ex athlète olympique tricolore Yann Rocherieux a été élu Vice-Président au Conseil d'administration, lui qui était déjà Président de la Commission des athlètes.

D'athlète olympique à Vice-président de World Sailing

Originaire de Haute-Savoie, Yann Rocherieux a fait partie de l'équipe de France de voile olympique en 49er de 2002 à 2016 et a ainsi participé aux Jeux Olympiques de Pékin en 2008 où il se classera dixième. Voilà déjà quatre ans qu'il est engagé au sein de World Sailing en tant que président de la Commission des Athlètes. Dans la dynamique des Jeux Olympiques de Paris en 2024 et d'ailleurs membre du pôle voile de Marseille, Yann Rocherieux compte s'intéresser de près à ce sujet.

Yann Rocherieux. On part avec une nouvelle équipe dont la répartition des missions sera établie lors de notre première réunion mi-novembre. Nous allons probablement répartir les missions par zone géographique et je serai surement attaché à la zone Europe. Je vais également me positionner sur les dossiers relatifs aux Jeux Olympiques de 2024. La particularité de ce mandat est que nous allons vivre deux Jeux Olympiques avec Tokyo en 2021, puis Paris en 2024. Nous devrons également traiter de la situation financière particulièrement instable en cette période de crise sanitaire, mais aussi de la modification du circuit coupe du monde.

Une présidence aux olympiades de transition

Du côté français, la nouvelle est reçue avec enthousiasme, notamment par Nicolas Hénard, Président de la Fédération Française de Voile. Si un dossier en particulier sera à défendre, hormis le contexte budgétaire prégnant de l'instance internationale, ce sera sans aucun doute de la confirmation des séries olympiques pour 2024 et notamment la course au large (un dossier soutenu par un ensemble de nations, dont la France). Tout un programme pour redynamiser notre sport.

» Business
#World Sailing
#Elections
# Yann Rocherieux
commentaires
Plus de commentaires
Envie de participer à la conversation ?
Identifiez-vous ou créez un compte !