Connectez-vous !
Créez votre compte !
Inscription à la newsletter
accueil  »  actualité
Les préfectures maritimes rappellent l'interdiction de toute activité de plaisance (s'il fallait le préciser)
Photo DR - Préfectures maritimes
Photo DR - Préfectures maritimes
Publié le 18/03/2020
0 commentaires
redac
La rédaction Voile Légère :)
Les Préfectures maritimes tiennent à rappeler que « les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont aussi interdites », qu'elles se pratiquent en club, en toute autonomie, seul ou à plusieurs et ce, jusqu'au 31 mars 2020. Les sanctions encourues sont exactement les mêmes que celles à terre.

D'une manière générale, la consigne de rester chez soi et l'interdiction de toute sortie (hors celles justifiées) est impérative. Il vient d'ailleurs d'être précisé que le footing ne saurait se faire à une distance / être d'une distance excessive (un ou deux kilomètres) ou encore que le vélo ne constitue pas une activité physique extérieure autorisée, tout en restant valable comme moyen de locomotion.

Préserver les moyens de secours en mer pour les dédier à d’éventuelles interventions sanitaires

Communiqué des Préféfectures maritimes. Conformément au décret n°2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus COVID-19, la préfecture maritime de la Manche et de la mer du Nord précise que les activités de plaisance, de tourisme ou de loisirs nautiques sont aussi interdites dans la zone maritime Manche et mer du Nord jusqu’au 31 mars 2020. En mer comme à terre, ces dispositions ont vocation à lutter activement contre la propagation du COVID-19 en restreignant tous les déplacements.

Elles permettent également de préserver les moyens de secours en mer pour les dédier plus spécifiquement à d’éventuelles interventions sanitaires liées à l’épidémie en cours. Aussi, il vous est demandé de respecter strictement cette interdiction et de relayer cette information auprès de l’ensemble des usagers de la mer.

Pour mémoire, le non-respect de la réglementation précitée est passible des mêmes sanctions qu’à terre.

» Voile en général
#Coronavirus
#Activités nautiques
#2020
commentaires
Plus de commentaires
Envie de participer à la conversation ?
Identifiez-vous ou créez un compte !