Connectez-vous !
Créez votre compte !
Inscription à la newsletter
accueil  »  actualité
St Barth Cata Cup : 60 équipages dans les starting blocks
Photo DR - Pascal Alemany
Photo DR - Pascal Alemany
Publié le 20/11/2019
0 commentaires
redac
La rédaction Voile Légère :)
Voile-Légère.com vous offre le Nautic 2019
Après une journée consacrée au montage des bateaux, à la confirmation des inscriptions et aux entraînements, les 60 équipages engagés dans la 12e édition de la St.Barth Cata Cup s’apprêtent à entrer en piste. C’est, en effet, ce jeudi, à partir de 9h30, qu’ils vont entamer les premières courses de l’épreuve. Une épreuve qui devrait commencer en douceur, avec un flux d’ouest nord-ouest soufflant entre 8 et 10 nœuds annoncé.

Des conditions inhabituelles pour l'ile

Les conditions annoncées, pour le moins inhabituelles pour l’île, promettent des régates techniques, avec notamment d’importants effets de site. Cela aura de quoi donner du fil à retordre aux concurrents, y compris aux régatiers les plus aguerris tels que les belges Patrick Demesmae ker et Olivier Gagliani, tenants du titre, le grec Konstantinos Trigonis ou les argentins Cruz Gonzales Smith et Mariano Heuser, respectivement 2e et 3e au dernier mondial de F18, qui vont donc devoir garder les yeux bien ouverts et faire preuve d’opportunisme pour contenir les attaques d’une concurrence particulièrement redoutable.

Un mélange d'habitués et de bizuths

Si un grand nombre d’équipages sont des fidèles de l’évènement, d’autres, en revanche, s’apprêtent à découvrir l’épreuve pour la première fois. C’est, par exemple le cas de Yannis Delvas et Brice Molina (SDBE). Le premier a couvert l’épreuve lors des cinq dernières éditions en drone pour l’organisation et souhaitait passer de l’autre côté de la barrière. Le deuxième, ancien régatier en Class8 et en Laser, était tenté par l’expérience depuis deux ou trois ans déjà.

S’ils sont également des « petits nouveaux » sur l’épreuve, Antoine Rucard et Antoine Martin, respectivement associés à Jean-Christophe Mourniac et Orion Martin, viennent, eux, avec de grosses ambitions sur cette St.Barth Cata Cup 2019. Le premier est un pur produit de la filière espoir en catamaran de sport (SL15.5, SL16, Hobie Cat 16 ou encore Nacra 17) et affiche, à 24 ans, un sacré palmarès. Autant dire que même s’il remplace au pied levé Erik Maris sur Eden Rock Villa Rental, il ne vient pas pour faire de la simple figuration. Idem pour le second qui, pour sa part, se substitue à Charles Gate, récemment devenu papa. Ce dernier aura très certainement un peu de pression sur les épaules, et pour cause, un grand nombre des meilleurs mondiaux sont présents, et une grosse dizaine d’équipages peut prétendre à la victoire.

Prêts pour le show ?

» En compétition
#Saint Barth
#Cata Cup
#2019
commentaires
Plus de commentaires
Envie de participer à la conversation ?
Identifiez-vous ou créez un compte !