Connectez-vous !
Créez votre compte !
Inscription à la newsletter
accueil  »  actualité
Fin de saison olympique au Japon
Photo DR - Sailing Energy
Photo DR - Sailing Energy
Publié le 17/09/2018
0 commentaires
captain
La rédaction Voile Légère :)
La saison 2018 s’achève pour les athlètes olympiques et ceux de l’Equipe de France de Voile, à Enoshima au Japon. L’étape de coupe du monde a permis de faire une analyse du plan d’eau des Jeux olympiques de Tokyo 2020.

Une unique médaille médaille française
Les coureurs et leurs entraîneurs ont maintenant de nombreuses informations nécessaires à la préparation en vue des Jeux. Si seul Pierre Le Coq ramène une médaille du Japon cette année, la majorité des bateaux français engagés ont été qualifiés en finale et finissent donc dans le top 10. Au programme, retour en France prévu ce lundi puis repos de courte durée avant de se remettre au travail. Si la saison hivernale est lancée, la prochaine étape sera déjà Miami en janvier.

En Nacra 17, Billy Besson et Marie Riou, 8èmes au classement général, ont réalisé une belle performance pour leur retour à la compétition après seulement 3 semaines d’entrainement et une longue pause suite aux Jeux de Rio (convalescence, projets Tour Voile et maxi-trimaran pour Billy, Volvo Ocean Race pour Marie).

Les vice-champions du monde 2018 de 49er, Mathieu Frei et Noé Delpech ont manqué de régularité cette semaine mais ils réalisent une excellente journée hier qui leur permettait de jouer le podium. Ils se sont bien battus sur l’eau aujourd’hui durant la grande finale qu’ils terminent en 2ème position. La médaille ne leur échappe que d’un tout petit point… Kevin Fischer et Yann Jauvin terminent 17èmes.

Medal Races annulées ou courues dans du très light
Bloqué par la couverture nuageuse, le vent attendu aujourd’hui dans la baie de Sagami ne s’est levé que vers 15h, heure locale à Tokyo, entrainant l’annulation des Medal Races des 470 hommes et femmes (dériveur double). Les récents champions du monde, Kévin Péponnet et Jérémie Mion, gardent donc leur 8ème position au classement général, tout comme Camille Lecointre et Aloise Retornaz, 9èmes.

Puis 5 à 6 nœuds de sud-ouest ont permis de lancer l’ultime course pour les autres séries dont les Laser. Le seul Français à régater aujourd’hui au Japon était donc Jean-Baptiste Bernaz, et il termine la saison d’une bien jolie manière en remportant la grande finale sur le plan d’eau des Jeux olympiques de Tokyo.

Enoshima : « du vent de sud, des vagues, beaucoup de chaleur et d’humidité »

Le séjour a été riche en enseignements car nous avons eu des conditions très différentes pendant l’entrainement et la compétition. Du vent de sud, des vagues, beaucoup de chaleur et d’humidité à l’entrainement. C’est ce qu’on a des chances d’avoir aux Jeux olympiques. En revanche, cette semaine nous avons eu des vents de terre très irréguliers avec de la pluie.  Des conditions peu probables durant la période des Jeux en aout. Nous avons beaucoup appris sur le plan d’eau, aussi bien avant que pendant l’épreuve.

Côté résultats, globalement l’Équipe de France a répondu présent à Enoshima, avec la majorité des bateaux qualifiés pour les Medal Races. Et puis un beau podium de Pierre Le Coq qui prend sa revanche suite à sa contre-performance aux championnats du monde d’Aarhus. En 49er, Mathieu Frei et Noé Delpech ont fait une très belle régate et terminent à un point des troisièmes. Jean-Baptiste Bernaz termine sur une bonne note également en remportant la Medal Race en Laser. Toute l’équipe rentre demain en France. Après un peu de repos, les entrainements reprendront dès octobre pour la plupart des séries.
Guillaume Chiellino, directeur de l’Equipe de France

» En compétition
#JO 2020
#Tokyo
#Enoshima
#Team France
commentaires
Plus de commentaires
Envie de participer à la conversation ?
Identifiez-vous ou créez un compte !