Connectez-vous !
Créez votre compte !
Inscription à la newsletter
accueil  »  actualité
Championnat du monde d'Aarhus en vue
Photo DR - Jesus RENEDO - Sailing Energy
Photo DR - Jesus RENEDO - Sailing Energy
Publié le 01/08/2018
0 commentaires
captain
La rédaction Voile Légère :)
Les Français ont rendez-vous au Danemark à Aarhus pour les championnats du monde de voile, du 2 au 12 août. 1500 coureurs sont venus des quatre coins du monde pour qualifier leur nation pour les Jeux Olympiques 2020. Tous ont à cœur de décrocher le précieux sésame. L’enjeu est donc double pour les coureurs français qui se sont préparés pour cette échéance primordiale sur la route de Tokyo : qualifier la France dans chacune des 10 catégories de voile olympique et briller au plus haut niveau mondial !

Les Français se préparent sur la côte est de la péninsule danoise, pour le Hempel Sailing World Championships Aarhus 2018. Ils arrivent les uns après les autres pour préparer leur bateau et passer les incontournables contrôles de jauge. Si cette étape de préparation n’est pas des plus plaisantes, elle permet de vérifier la conformité du matériel de chaque participant et assure l’équité sportive. Vient ensuite l’heure des dernières navigations d’entrainement, pour vérifier les réglages des voiles et des gréements, et se mettre en jambe avant le début des régates.

Au total, 82 navigateurs représentent les couleurs de la France pour ces championnats du monde. Parmi eux, une vingtaine de kiteboarders. Eux ne sont pas là pour décrocher une place pour la France aux JO 2020 mais pour se familiariser avec le monde de la voile olympique en vue des JO 2024… et bien sûr pour décrocher des médailles !

Au programme, 11 jours de courses, 9 zones de régates en baie d’Aarhus, 400 000 visiteurs et 12 titres de champions et championnes du monde à décerner.

95% des coureurs qui seront aux Jeux Olympiques à Tokyo sont présents à Aarhus. Les Français sont attendus. C’est important de marquer les esprits.  Les membres de l’Equipe de France connaissent le plan d’eau, ils ont peaufiné leur préparation avec des stages et des coach regattas en juillet.  Il faut être prêt à rencontrer tous types de conditions météo. Nous pouvons avoir un système anticyclonique, comme depuis quelques temps avec des conditions estivales, ou bien dépressionnaire avec des conditions automnales, voire hivernales pour nous Français. Ça va être un championnat long et piégeux. Il ne faudra rien lâcher jusqu’au bout.
Guillaume CHIELLINO– Directeur de l’Equipe de France

» En compétition
#Aarhus
#Championnat du monde
#2018
#Team France
commentaires
Plus de commentaires
Envie de participer à la conversation ?
Identifiez-vous ou créez un compte !